AGENDA

20 janvier 2022 : Parution de La Politique expliquée aux enfants de Denis Langlois, illustrée par Plantu. (Editions La Déviation)
Édition spéciale 1983-2022.

Les 21 et 22 Mai 2022, Denis Langlois sera au Salon du Livre Jeunesse de Cournon (Puy-de-Dôme).

Avril 2021. "Le Voyage de Nerval" (Gérard de Nerval au Liban), récit de Denis Langlois, est paru le 15 avril 2021 aux éditions de La Déviation.

.

Mai 2020 : Le livre "Pour en finir avec l’affaire Seznec" (La Différence) de Denis Langlois (avec un cahier-photos de 16 pages) à nouveau disponible en librairie.

24 septembre 2019

Les Éditions de La Différence publient "L’Affaire Saint-Aubin" de Denis Langlois, avec un cahier-photos de 16 pages.

Le 25 octobre 2018, les éditions SCUP-La Déviation publient une nouvelle édition complétée et illustrée de "Panagoulis, le sang de la Grèce" de Denis Langlois.
Celui-ci, alors avocat de la Ligue des droits de l’homme, a suivi en novembre 1968 en tant qu’observateur judiciaire le procès d’Alekos Panagoulis, jeune militant démocrate, qui fut condamné à mort pour avoir tenté d’assassiner le colonel Papadopoulos qui dirigeait ce qu’on a appelé la "dictature des colonels".

Le 13 août 1968, il avait placé sous la route une bombe qui a explosé quelques instants après le passage de la voiture blindée du dictateur.

Le procès eut un retentissement mondial. Face aux protestations, les militaires grecs renoncèrent à exécuter Panagoulis. Il fut torturé et gardé cinq ans dans un cachot construit spécialement pour lui d’où il parvint cependant à faire passer à l’extérieur des poèmes remplis d’espoir.

Son courage lors de son procès et de son emprisonnement émurent l’opinion. Il devint un symbole : celui de la lutte du peuple grec contre la dictature. Le héros tragique qui, au péril de sa propre vie, essaye de tuer le tyran.

Panagoulis, élu député à la chute de la dictature, est mort le 1er mai 1976, victime d’un accident de voiture demeuré suspect. Ses obsèques réunirent un demi-million de Grecs.

.

ARCHIVES MILITANTES.

Nouvelles rubriques sur le site :

*La Ligue des droits de l’homme (1967-1971).

*La Fédération internationale des droits de l’homme (1968-1970).

*Les luttes militantes pour l’autodétermination du Pays Basque (1984-1997).

*La guerre dans l’ex-Yougoslavie (1991-1994).

Un amour de Meaulnes

Roman

> Vous pouvez commander ce livre sur le site de la Librairie indépendante et militante de Caudebec-en-Caux La Déviation !

.

Au printemps 1909, un jeune et brillant sous-lieutenant arrive à la caserne de Mirande, dans le Gers, pour finir son service militaire. Il s’appelle Henri Fournier et personne ne se doute qu’il sera quatre ans plus tard, sous le nom d’Alain-Fournier, l’auteur du célèbre roman « Le Grand Meaulnes ». Durant les cinq mois qu’il passe à Mirande, il a une liaison avec une jeune fille : Laurence.
Alain-Fournier avait l’intention de faire d’elle l’héroïne de son second roman « Colombe Blanchet ».

.

.

.

Logement de l’allée de la Gravette à Mirande où Alain-Fournier vécut plusieurs mois en 1909 durant son service militaire. (Photos prises en 1999.)

.

- 

.

Tombe supposée de Laurence au Cimetière de Mirande (Gers)

.

.

.

Tombe de Laurence, la jeune Mirandaise amante d’Alain-Fournier. Régulièrement des mains anonymes viennent déposer des fleurs rouges sur la tombe.

.

- 

.

Critiques du livre

.


"Magazine littéraire", juin 2002 (Alexandra Lemasson).

.


Présentation du livre pour France-Inter.

.


Présentation du livre à la Bibliothèque de Mirande le 14 mars 2002.
De gauche à droite : Pierre Beaudran, maire de Mirande, Denis Langlois et Vaty Matharan, animatrice du débat.

.


"Journal de Tarbes", 18 mars 2002.


"La Montagne", 2 juin 2002.

.

"Infos", 8 avril 2002 (Marc François).

.


"Ouvrez la parenthèse", juillet-août 2002 (Françoise Dubosclard).

.


"Le Berry républicain"

.


"La Montagne", 14 juillet 2002 (Patrice Redon).

.


Carte postale éditée à Mirande.

.


"Le Berry républicain", 21 juillet 2002 (Patrick Martinat, auteur d’une biographie d’Alain-Fournier).

.


"La Montagne"

.


Mannequin représentant le lieutenant Alain-Fournier (Exposition Chazotte à la caserne de Mirande, 1999-2000.)

.

"Un Amour de Meaulnes" reçoit le Prix de L’Académie de Languedoc.

.


"Sud-Ouest", 9 septembre 2003.

.

"La Galipote", mai 2015, article de James Gressier.

"...Deux de ses livres : "La mort du Grand Meaulnes" et "Un Amour de Meaulnes" concernent justement le personnage d’Alain-Fournier lequel mourut, la chose est sûre, il y a tout juste cent ans, sacrifié dans une première guerre mondiale considérée comme Grande, et qui l’était par l’ampleur de sa barbarie dont la France ne se remet plus... Dans "La mort du Grand Meaulnes", d’autres profanateurs paraissent avoir pour objectif d’exhumer un squelette qui serait celui du lieutenant Fournier mort au début de la première guerre dans une échauffourée douteuse où furent assassinés des infirmiers allemands. Quête obscure et mystique..."

(Suite de l’article)

.

Autres romans de Denis Langlois :

*La mort du Grand Meaulnes

*La Maison de Marie Belland

*Le Déplacé (journal du Liban)

*L’Aboyeuse de Djibouti

*Un Assassin très ordinaire

.



Site réalisé avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire