AGENDA

.

Dernier livre publié : "Pour en finir avec l’affaire Seznec" (éditions de La Différence), février 2015.

.

Un Site spécialement consacré au livre a été ouvert : pour-en-finir-avec-l-affaire-seznec.fr.

- 

Mars 2016. Article "La langue de la République" dans le numéro 18 de la revue en ligne "Secousse" : "Défense de la langue française".

.

Juin 2016. Aphorismes publiés dans le numéro 19 de la revue en ligne "Secousse" : Cris dans le désert.

.

Archives Agenda (Dates précédentes)

.

- Précédent ouvrage :, "LA MAISON DE MARIE BELLAND", roman publié par les éditions de la Différence.

Précisions en cliquant Ici.

.

AFFAIRE SEZNEC.

1er avril 2013. Denis Langlois, qui fut pendant 14 ans l’avocat de la famille Seznec, met à la disposition des internautes une partie de ses archives personnelles.

Cliquez Ici.

.

ARCHIVES MILITANTES.

Nouvelles rubriques sur le site :

*La Ligue des droits de l’homme (1967-1971).

*La Fédération internationale des droits de l’homme (1968-1970).

*Les luttes militantes pour l’autodétermination du Pays Basque (1984-1997).

*La guerre dans l’ex-Yougoslavie (1991-1994).

Récit édifiant des activités d’un nommé Jésus

Jésus a-t-il existé ? Il y a 2.000 ans un homme portant ce nom a-t-il vécu en Palestine ? Personne ne peut l’affirmer. Aucun texte ne le confirme.

Ce qui pour Denis Langlois apparaît évident, c’est que, s’il a existé, Jésus n’était qu’un homme ordinaire comme le sont tous les êtres humains. Il a mené une vie banale qui s’est terminée de façon tristement banale et certes pas par une résurrection divine.

C’est le mythe chrétien sur lequel s’appuient religions et sectes qu’en tant qu’athée Denis Langlois a voulu démonter, parce qu’il lui semble excessif et de nature, par sa promesse absurde d’un paradis éternel, à empêcher les hommes de vivre pleinement leur vie.

En s’appuyant sur les Evangiles et en écartant ce qui est irrationnel et miraculeux, il a raconté une nouvelle vie de Jésus.

Qu’en reste-t-il ? L’histoire d’un homme touchant par sa naïveté, sa peur et son espérance, mais qui s’est trompé car il ne pouvait pas ne pas se tromper. Une illustration romancée et symbolique de la condition humaine.

.


Tout a commencé pour l’auteur en 1994. Il a publié dans "Urgences pacifistes" un article "L’indispensable utopie" qui a suscité des réactions de lecteurs et l’a incité à aller plus loin.

.

Le livre "Récit édifiant des activités d’un nommé Jésus" est paru aux éditions Balland en janvier 1997. Denis Langlois aurait voulu que le texte qui est devenu "Après-propos" figure en préface pour ne laisser aucun doute sur ses intentions. L’éditeur a insisté et obtenu gain de cause.

.

C’est la presse militante qui a surtout réagi.


"Le Monde libertaire", 16 janvier 1997.

.


"Union pacifiste", février 1997.

.


Photo Josseline Rivière.

.

"Le Canard enchaîné", 29 janvier 1997.

.


"L’Ecole émancipée", février 1997.

.

La revue chrétienne de gauche "Golias magazine", sous le titre "Denis Langlois, notre "frère de hasard", a consacré 5 pages à une critique du livre et à une interview de l’auteur.





"Golias magazine", mars-avril 1997 (Jean-François Soffray)

.


"Politis", 3 avril 1997.

.


"Rouge", 4 septembre 1997.

.

"Silence", octobre 1997.

.


Plein Chant, hiver 1998.



Site réalisé avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire