AGENDA

.

Dernier livre publié : "Pour en finir avec l’affaire Seznec" (éditions de La Différence), février 2015.

.

Un Site spécialement consacré au livre a été ouvert : pour-en-finir-avec-l-affaire-seznec.fr.

- 

Mars 2016. Article "La langue de la République" dans le numéro 18 de la revue en ligne "Secousse" : "Défense de la langue française".

.

Juin 2016. Aphorismes publiés dans le numéro 19 de la revue en ligne "Secousse" : Cris dans le désert.

.

Archives Agenda (Dates précédentes)

.

- Précédent ouvrage :, "LA MAISON DE MARIE BELLAND", roman publié par les éditions de la Différence.

Précisions en cliquant Ici.

.

AFFAIRE SEZNEC.

1er avril 2013. Denis Langlois, qui fut pendant 14 ans l’avocat de la famille Seznec, met à la disposition des internautes une partie de ses archives personnelles.

Cliquez Ici.

.

ARCHIVES MILITANTES.

Nouvelles rubriques sur le site :

*La Ligue des droits de l’homme (1967-1971).

*La Fédération internationale des droits de l’homme (1968-1970).

*Les luttes militantes pour l’autodétermination du Pays Basque (1984-1997).

*La guerre dans l’ex-Yougoslavie (1991-1994).

Photos de Cronce

On trouvera ici diverses photos du village de Cronce (Haute-Loire), qui fait partie du canton de Pinols, près du Mont-Mouchet.

Cronce (Haute-Loire).

Carte postale du début du XXe siècle.


Plan de la commune de Cronce.



Carte postale des années 1980-90 diffusée par M. et Mme Autin, épiciers à Chastel, village voisin de Cronce. L’une des quatre photos représente le bourg de Cronce.

Étude sur Cronce rédigée par Jean Merley (Avant la Révolution de 1789, Cronce comptait 600 habitants, aujourd’hui moins de 100. Les conditions de vie étaient particulièrement difficiles, du fait du relief et du climat, mais surtout en raison des taxes excessives perçues par le seigneur du Gilbertés, propriétaire de l’essentiel des terres.)

Cronce (Haute-Loire).
Ancienne photo du bourg de Cronce (milieu du XXe siècle). Sur la gauche, la ferme des Costet. En haut, à droite, la ferme de la famille Chaume surmontée par le rocher du "Château". L’école primaire, à côté de l’église, est alors encore en activité. Il existe deux cafés, une agence postale, une épicerie, un charron et un sabotier.

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).


Projet du monument aux morts de Cronce réalisé en marbre blanc de Carrare par le sculpteur Jean Merignargues, originaire de Narbonne, en 1923-1924. (Archives de la Haute-Loire).

.

Photo des années 1960. Un attelage chargé de foin franchit le pont qui enjambe la rivière la Cronce. A l’arrière-plan, sur la gauche, on remarque l’agence postale qui était alors tenue par M. Costet. La maison sur la droite a été démolie récemment. (Photo Collection Seguy).

.

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire)
Ruines de la tour d’angle de l’ancien château de Gilbertés. Un premier castrum avait été construit sur une hauteur au-dessus du village, au lieu-dit "Le Château". Celui-ci, bâti au XIIe siècle, a été la propriété de la famille des Blau du Gilbertés, seigneurs réputés pour pressurer les habitants de Cronce pourtant déjà fort pauvres. A la Révolution, le comte Pierre-Annet du Gilbertés, ayant préféré s’éclipser, les habitants démantelèrent la plus grande partie du château pour réutiliser les pierres. Il ne reste plus que les vestiges de cette tour où l’on remarque un blason.

Une carte postale du début du XXe siècle montre qu’il existait alors sur la gauche un autre vestige aujourd’hui disparu.

.

Cronce (Haute-Loire).
Ancienne maison Testud au lieu-dit "Le Château".


Le chevrier de Cronce (Carte postale du début du XXe siècle. Collection Seguy).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

Cronce (Haute-Loire).

.



Site réalisé avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire