AGENDA

20 janvier 2022 : Parution de La Politique expliquée aux enfants de Denis Langlois, illustrée par Plantu. (Editions La Déviation)
Édition spéciale 1983-2022.

Les 21 et 22 Mai 2022, Denis Langlois sera au Salon du Livre Jeunesse de Cournon (Puy-de-Dôme).

Avril 2021. "Le Voyage de Nerval" (Gérard de Nerval au Liban), récit de Denis Langlois, est paru le 15 avril 2021 aux éditions de La Déviation.

.

Mai 2020 : Le livre "Pour en finir avec l’affaire Seznec" (La Différence) de Denis Langlois (avec un cahier-photos de 16 pages) à nouveau disponible en librairie.

24 septembre 2019

Les Éditions de La Différence publient "L’Affaire Saint-Aubin" de Denis Langlois, avec un cahier-photos de 16 pages.

Le 25 octobre 2018, les éditions SCUP-La Déviation publient une nouvelle édition complétée et illustrée de "Panagoulis, le sang de la Grèce" de Denis Langlois.
Celui-ci, alors avocat de la Ligue des droits de l’homme, a suivi en novembre 1968 en tant qu’observateur judiciaire le procès d’Alekos Panagoulis, jeune militant démocrate, qui fut condamné à mort pour avoir tenté d’assassiner le colonel Papadopoulos qui dirigeait ce qu’on a appelé la "dictature des colonels".

Le 13 août 1968, il avait placé sous la route une bombe qui a explosé quelques instants après le passage de la voiture blindée du dictateur.

Le procès eut un retentissement mondial. Face aux protestations, les militaires grecs renoncèrent à exécuter Panagoulis. Il fut torturé et gardé cinq ans dans un cachot construit spécialement pour lui d’où il parvint cependant à faire passer à l’extérieur des poèmes remplis d’espoir.

Son courage lors de son procès et de son emprisonnement émurent l’opinion. Il devint un symbole : celui de la lutte du peuple grec contre la dictature. Le héros tragique qui, au péril de sa propre vie, essaye de tuer le tyran.

Panagoulis, élu député à la chute de la dictature, est mort le 1er mai 1976, victime d’un accident de voiture demeuré suspect. Ses obsèques réunirent un demi-million de Grecs.

.

ARCHIVES MILITANTES.

Nouvelles rubriques sur le site :

*La Ligue des droits de l’homme (1967-1971).

*La Fédération internationale des droits de l’homme (1968-1970).

*Les luttes militantes pour l’autodétermination du Pays Basque (1984-1997).

*La guerre dans l’ex-Yougoslavie (1991-1994).

Revue de presse

Articles et émissions concernant "La Maison de Marie Belland"

.

La Galipote

Le Semeur Hebdo

Cultura.com

France Bleu Besançon

Lëtzebuerger Vollek

Lisez Jeunesse

L’Orient Littéraire

Le Progrès

L’Ecritoire des Muses

Renouveau

Au Chat Pitre

Vaux Livres

Librairie CoLibris

RCF Auvergne

ActuaLitté

Le Rideau

Note de lecture de Pierre Alix.

.

La Galipote, mai 2015, article de James Gressier.

.

Le Semeur Hebdo, 2 mai 2014.

.

Cultura.com, critique de Barriga, 3 décembre 2014

.

France Bleu Besançon, émission "La grande librairie" de Marie-Ange Pinelli, le 25 octobre 2013. Coup de coeur de Nathalie Bray, libraire à Lons-le-Saunier. Pour écouter Cliquez Ici

.

Lëtzebuerger Vollek, article de Michel Schroeder, 27 août 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

Lisez jeunesse, article de Philippe Geneste, 17 août 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

Note de lecture de Pierre Alix, 22 décembre 2013.

Je l’ai lu avec allégresse. Cela m’a renvoyé à "La femme du boulanger" de Marcel Pagnol, au terroir avoisinant. Partir de Pagnol et venir un peu jusqu’à soi, et à ses lecteurs.

Les "beaufs" sont éternels. Sympathiques chez Pagnol, ils sont sympathiques chez Denis Langlois. Chez ces derniers on relève parfois l’obsession moderne du tracteur, "pré-machisme motorisé". Restent les archétypes des "beaufs". Une officine pour boire est le lieu des rencontres quotidiennes. C’est là que s’élabore la philosophie de Cronce. Et là chacun aimerait connaître l’autre, et s’apeure de ceux, et de ce, qu’il ne comprend pas. A Cronce comme ailleurs... là où l’inculture fait ses ravages et ses "pauvres". Car qu’est-ce qu’un "pauvre" ? Un inadapté à son environnement ? Celui qui cherche le soleil et la lune sous ses pieds ?

Qui est Marie Belland ? Un fantasme, un mystère ? Un maléfice ? Un consensus, en tous cas pour ces "curieux". Cela les renvoie à l’obsession de la nécropole. On va chercher Marie Belland partout, dans les ruines, dans les pierres, dans la terre.

Un enfant, le petiot Coutarel s’associe à ces démarches. On va le faire monter sur le tracteur, privilège des enfants de cultivateurs d’aujourd’hui.

Et puis laissons tomber la neige...

Pierre Alix.

.

L’Orient Littéraire (supplément de "L’Orient-Le Jour" (Liban), article de Fifi Abou Dib, juillet 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

Le Progrès, 25 juin 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

L’Ecritoire des muses, article de Annie Fourest-Abou Mansour, 7 juin 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

Renouveau. mon43.fr, article du 6 juin 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

Au Chat Pitre, coup de coeur de libraire, juin 2013. Pour lire Cliquez Ici. Critique reprise par Babelio, le 22 juillet 2013, à laquelle s’ajoutent les commentaires de Myrabelle et de la Médiathèque Saint-Paulien.

.

Vaux Livres, critique de Max Buvry, 25 mai 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

Librairie CoLibris, coup de coeur de Laura, mai 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

RCF Auvergne, émission Perles de culture, 17 mai 2013, interview par Gérard Georges. Cliquez Ici

.

ActuaLitté (Tribune), 2 mai 2013. Pour lire Cliquez Ici

.

Le Rideau (Article de Dimitri Laurent), 1er mai 2013. Pour lire Cliquez Ici

- 

Présentation du livre

Extraits de "La Maison de Marie Belland"

Photos et Histoire de Cronce

.



Site réalisé avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire